Blogue

Améliorer la qualité des logiciels grâce aux flux de travail des utilisateurs

"La qualité n'est pas un acte.C'est une habitude."~Aristote

La qualité a été la cible principale des ingénieurs depuis le début des temps ; vous pouvez inventer quelque chose de nouveau, mais si la qualité n'est pas assez bonne, cela ne durera pas.

En ce qui concerne la qualité, nous pouvons encore utiliser les ponts de l'Empire romain après tant de siècles. Dans la Rome antique, lorsqu'ils construisaient un pont, ils demandaient à l'architecte de rester en bas pendant qu'un char plein de pierres traversait. Si le pont a survécu, ils ont félicité l'architecte, sinon, ce n'était pas nécessaire.

Les systèmes de qualité ont beaucoup évolué depuis cette époque et pour certains systèmes comme ceux de la santé, cela reste un objectif critique. Lorsque nous construisons notre logiciel , nous le faisons pour différents hôpitaux dans différentes parties du monde pour différents types d'utilisateurs. En conséquence, nous nous retrouvons avec une variété de façons d'utiliser notre application et de nombreux chemins à tester.

Avec de nombreuses applications qui ont de nombreux flux de travail par application et plusieurs versions de chaque application "live" en même temps, les combinaisons ne cessent de croître chaque année. Notre système qualité doit couvrir toutes ces combinaisons évolutives. Chaque fois que nous publions une nouvelle version, nous devons nous assurer de la qualité du logiciel.

L'analogie que nous utilisons maintenant, et qui est devenue populaire grâce aux masques COVID, est celle du système du fromage de gruyère.Si vous placez plusieurs lames de gruyère, l'une sur l'autre, vous finissez par remplir les trous.De la même manière, les masques COVID sont constitués de plusieurs couches de protection pour empêcher le virus de pénétrer.De la même manière, les masques COVID sont constitués de plusieurs couches de protection pour empêcher le virus de pénétrer.

Tout comme une variété de couches se construisent pour créer une protection, nous faisons de même avec notre système de qualité. Nous construisons plusieurs couches dans notre processus afin que ce que nous ne captons pas dans une couche puisse se retrouver dans une autre. Chaque couche couvre différents types de tests et notre équipe qualité conçoit un plan de test pour chaque version. Les différentes couches incluent l'acceptation du package, le test de fumée, le test de nouvelles fonctionnalités, la détection des défauts, le test de mise à niveau et enfin le test de régression de tous les domaines que nous avons couverts.

In an effort to continuously improve quality to our healthcare software, we are adding a new layer, user workflows. Every time we have an interaction with our users, we learn a new workflow they are using. We study it and add it to our testing workflows. Before the pandemic, we had planned to send our test engineers to the hospitals to learn more about the different workflows. Currently, we’ve paused these in-person visits, but if you are one of our users and want to help us improve the quality of our system for your benefit, please reach out to us and we will work with you to learn about your different workflows and we will add them to our quality check/test scenarios.

À propos de l'auteur

Marc Lloses Padilla, Vice-président, Recherche et développement

Marc Lloses possède plus de 20 années d'expérience dans l'univers de l'ingénierie. Avant de se joindre à l'équipe de Picis, Lloses a œuvré au sein du Service de recherche et de développement d'Ericsson Mobile et de Siemens Dematic. Chez Ericsson, il occupait un poste axé très fortement sur l'ingénierie, travaillant avec l'équipe de recherche afin de créer de nouveaux logiciels pour les plateformes mobiles. Chez Siemens Dematic, il occupait un poste davantage axé sur la clientèle dans le cadre duquel il se consacrait à la création de solutions sur mesure de stockage automatisé.

Lloses travaille chez Picis depuis 2004, où il a occupé les postes de développeur principal, chef d'équipe, cadre et directeur. Au cours de ces années, il a dirigé le développement de l'ensemble des applications périopératoires en plus d'aider l'équipe à innover tout en respectant les normes de qualité ISO s'appliquant à une entreprise de soins de santé.

M. Lloses a obtenu un baccalauréat en génie informatique de l'UPC (Barcelone). Par la suite, il a obtenu un diplôme en communications audiovisuelles de l'UOC (Barcelone) tout en travaillant. Il a également obtenu une maîtrise en modèles de conception de l'UOC.